Cercle littéraire de l'Encre noire

Forum de discussion d'oeuvres littéraires et proposition d'écrits amateurs. Dossiers et projets par et pour les membres du Cercle.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 LETTRE À DIEU

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Auguste



Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 11/02/2008

MessageSujet: LETTRE À DIEU   Jeu 9 Déc à 16:17

LA LETTRE À DIEU

Cher Dieu,

Je m’appelle Félix Chaloux et j’ai 11 ans.
Si je vous écris aujourd’hui sur un beau papier bleu avec mon plus beau crayon, c’est pour vous demander une faveur. Ou plutôt deux. Et comme ce sera bientôt Noël, j’espère que vous pourrez les réaliser.
Quand j’étais plus petit, j’écrivais au Père Noël pour lui demander des cadeaux. Mais avec vous, c’est plus sûr.
Et ce que j’ai à vous demander, ce ne sont pas des jouets et ce n’est pas pour moi mais bien pour mes deux meilleurs amis que j’aime énormément beaucoup.
L’un est Julien, mais il est paralysé des deux jambes et il doit se déplacer en fauteuil roulant. Ça serait bien si vous pouviez le guérir, car nous pourrions alors courir, faire du vélo et jouer au foot ensemble.
L’autre est Suzy, qui a 11 ans tout comme moi et Julien.
Sa maman m’a appris hier en pleurant qu’elle était à l’hôpital depuis trois jours et qu’elle allait probablement mourir, vu qu’elle a attrapé une leucémie. Papa m’a expliqué que c’était un cancer du sang. Alors, si vous pouviez y donner du vôtre… ça la guérirait sûrement. J’aimerais bien qu’elle ne meurt pas. Car plus tard, je pourrais ainsi l’épouser et vivre avec elle tout comme papa le fait avec maman
Je vous donne leurs adresses et aussi la mienne, au cas où vous souhaiteriez nous écrire.
Je vous souhaite un Joyeux Noël et une Bonne Année !
Félix Chaloult.

P. S. – Vous seriez gentil de dire bonjour de ma part à grand-papa Charlebois et de lui dire aussi que je me porte bien et maman également. Merci.

Félix plia soigneusement sa lettre et la glissa dans une enveloppe également bleue sur laquelle il écrivit, en guise d’adresse :
DIEU
Ciel.

À son père qui s’apprêtait à partir pour le centre-ville pour y faire quelques achats, il lui demanda de l’accompagner car il avait une lettre personnelle à mettre à la poste.
— À qui envoies-tu cette lettre, mon fils ? Quand même pas au Père Noël, à ton âge !
— Non, c’est à un ami.
Arrivés au Centre commercial, ils se dirigèrent vers le Comptoir postal. Son père lui donna une pièce d’un dollar pour payer le timbre et l’attendit à la porte.
La préposée fut étonnée à la vue du nom du destinataire, qui n’était pas cette fois le Père Noël, contrairement à l’habitude, et de l’adresse inhabituelle.
— Veux-tu que je cachette ton enveloppe, mon garçon ?
— Ça ne sera pas nécessaire. Elle ne contient pas d’argent ni de secret. Voici un dollar pour le timbre.
— Reprends ton argent. Quand il s’agit de messages adressées au Père Noël ou à Dieu, dans ce cas très particulier, le service est toujours gratuit.
L’enfant parti, mademoiselle Letendre, la postière, ouvrit l’enveloppe pour vérifier si son contenu justifiait un renvoi au bureau de poste central, où les lettres adressées au Père Noël sont triées pour être lues par des psychologues qui répondront à l’expéditeur. Après un moment de réflexion, elle jugea que non.
La lecture du message de Félix l’avait bouleversée. Elle décida de garder la lettre, du moins pour l’instant. Le soir venu, avant de s’endormir, elle fit une prière à Dieu pour l’éclairer sur ce qu’elle devrait faire dans la situation présente.
Le lendemain, elle mettait l’enveloppe dans sa propre boîte aux lettres. Et à son retour du travail, la lettre de s’y trouvait plus. Dieu avait envoyé un ange l’y chercher.

Le lendemain, quand il rentra dans sa maison, monsieur Chaloult remis à son fils une enveloppe bleue, parmi tant d’autres lettres qui avaient été déposées à sa porte, qui celle-là était adressée à Félix.
—Ta lettre t’est renvoyée par ce que tu as dû te tromper d’adresse, lui fit-il.
Le gamin s’en fut dans sa chambre pour la lire. Et il en eut les larmes aux yeux.

Cher Félix,
Je viens de recevoir des mains de mon ange messager la lettre généreuse et altruiste que tu m’as écrite et j’y réponds à l’instant même avec ma plus belle plume sur un papier également bleu.
Pour ton ami Julien, je ne peux malheureusement lui procurer de nouvelles jambes naturelles. Cependant, il pourra désormais marcher, car un homme riche au cœur charitable lui fera présent demain, à ma demande, de prothèses. Avec ces jambes artificielles, fabriquées selon les dernières technologies, il pourra ainsi marcher. Ensemble, il vous sera alors possible de faire de longues promenades. Il y a tant de belles choses à voir !
Quant à Suzy, je peux plus aisément la guérir. Mon ange messager est déjà en route pour aller porter une chopine de mon sang au médecin qui la soigne, avec une note de ma part le priant de lui faire sans tarder une transfusion qui sera salutaire pour sa jeune patiente. Ainsi, plus tard, si tel était encore ton désir, pourras-tu l’épouser et avoir de beaux enfants avec elle.
Tu as une âme belle et pure, Félix, et tu auras pour cela une très belle vie.
J’espère que ces nouvelles te rendront heureux.

À toi aussi, un Joyeux Noël et une Bonne Année !
P.S. – Ton grand-papa se porte bien. Présentement, il joue à la pétanque avec de nouveaux amis français de son âge qui lui ont appris le jeu. Il a été content d’avoir de tes nouvelles et il m’a prié de te dire qu’il t’embrassait
Dieu.

Il est trop tôt encore pour savoir si Félix et Suzy se marièrent. Pour l’heure, alors que c’est la veille de Noël, un petit garçon étrenne ses nouvelles jambes et une petite fille rit aux éclats devant son père, ordinairement maigre, déguisé en un gros Père Noël, tandis que Félix est allé à l’église avec ses parents pour remercier Dieu devant la crèche de l’Enfant-Jésus.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
LETTRE À DIEU
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Lettre à Dieu
» lettre liée
» Nathaniel Hawthorne - La lettre écarlate
» Planification WDW - Disney Planner est un dieu !
» James Herriot : Toutes les créatures du Bon Dieu

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cercle littéraire de l'Encre noire :: Bibliothèque : :: Nouvelles-
Sauter vers: