Cercle littéraire de l'Encre noire

Forum de discussion d'oeuvres littéraires et proposition d'écrits amateurs. Dossiers et projets par et pour les membres du Cercle.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Et Dieu créa le footballeur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Geo

avatar

Nombre de messages : 11
Localisation : Levallois-Perret
Date d'inscription : 26/09/2006

MessageSujet: Et Dieu créa le footballeur   Lun 2 Oct à 1:27

Le football…qu’est ce que le football ? Un sport me dit-on à droite, une passion me dit-on à gauche. Je vous le dis, on ne peut appeler sport le fait de répondre à un instinct primaire en voyant une sphère, soit : courir après un ballon ! Il semblerait que même après les grands astronomes, des « sportifs » semblent croire que le ballon rond est le centre de l’univers.

Tout d’abord, je ne comprends pas qu’on coure – courir après quoi ? Ah je vous le dis, la vie est trop courte pour qu’on la passe en courant même après un ballon ! Même après un ballon. Courir selon toute vraisemblance, un enfant l’apprend à deux ans, tout au plus ; le coureur veut-il montrer qu’il a approfondi ses leçons enfantines ? Quant au footballeur, peut-être veut-il montrer qu’en plus du coureur, il peut – oh grand miracle ! – frapper dans un ballon.

Les supportèrent clament de tout côté que je ne comprends pas le football, que je ne comprends pas l’état d’esprit. Mais, nobles dégradés, le primate lui-même frappe du pied le fruit pourri : comment expliquer que l’homo erectus gagne des fortunes en frappant dans un ballon rond et que le primate gagne tout au plus une banane ou des cacahuètes.

Il semblerait que l’évolution ait fait du chemin car en quelques siècles le centre du monde est devenu sphère alors qu’il était croix. Comme dans l’antiquité romaine les foules criaient « hoc habet » pour un coup d’épée asséné, les foules aujourd’hui crient « goal ! » lorsqu’elles aperçoivent une noix de coco entrant dans une cage surveillée par un gardien qui soit dit en passant se plaît à se rouler dans l’herbe et dans la terre pour agripper une sphère ou dans d’autres cas le poteau qu’il n’avait pas jugé si près. Le football est moins sanglant certes mais tout aussi futile.

Vous l’aurez compris, je n’aime pas le football. Rien que le concept m’exaspère. Je ne conçois pas que l’on puisse gagner mon année de salaire en reproduisant en accéléré le pas que je prends chaque matin pour aller travailler et ce en frappant dans un ballon pendant quatre vingt dix minutes.

Le football a ses fanatiques, on les appelle hooligans. Comme le laisse ressentir la consonance britannique, les hooligans sont des parties du chaînon manquant, hirsutes et s’abreuvant exclusivement de bière. Et dans les stades, ce nectar collant dégoulinant sur leurs joues rougies, ils injurient l’arbitre, l’équipe adverse et le voisin qui les dérange, en démontrant par de longs discours argumentés qu’ils sont enfants de filles de joies, homosexuels avérés, sodomites ou je ne sais quoi.

Alors je vous le dis, mesdames et messieurs, vous qui avez peut-être des enfants, ne leurs faîtes pas faire de football. Permettriez-vous que vos enfants décroissent dans la courbe de l’évolution humaine ? Allons ! Frapper du pied le fruit pourri revient à frotter deux silex pour faire cuire un homard à l’Armoricaine ; c’est donc dégradant et contraires à tous les principes Darwiniens qui exposent que l’homme descend du singe et non pas l’inverse comme le football tente de nous le démontrer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://la-plume-de-sang.over-blog.com
 
Et Dieu créa le footballeur
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Planification WDW - Disney Planner est un dieu !
» James Herriot : Toutes les créatures du Bon Dieu
» Panzer III et IV détruits dans le secteur Mont Dieu / Stonne
» Dieu ordonne...
» Dieu et les Religions.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cercle littéraire de l'Encre noire :: Vos Créations :: Textes longs-
Sauter vers: