Cercle littéraire de l'Encre noire

Forum de discussion d'oeuvres littéraires et proposition d'écrits amateurs. Dossiers et projets par et pour les membres du Cercle.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Théâtre, bribes de scène

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Serenera



Nombre de messages : 38
Date d'inscription : 28/04/2006

MessageSujet: Théâtre, bribes de scène   Mer 6 Déc à 1:09

X entre dans la banque. Nez arqué, allure sympathique et oeil intelligent. Il marche vers Y, banquier à col blanc.

- Bonjour monsieur, je viens pour mon compte en banque. (ton aimable, voix douce)
- Ah mais bien le bonjour monsieur, installez-vous donc. (désigne une chaise)
- Merci. (s'intalle.)
-Mais je vous en prie. Un compte en banque, disiez-vous ? (voix distraite)
- Tout à fait exact. (x ne prononce pas le "ct" du mot).
- Vous vouliez dire exact ? (y insiste et prononce toutes les lettres)
- Ma foi, oui, c'est exact. (x insiste)
- ... (silence, Y finit par soupirer, l'air profondément contrarié)
- Votre compte en banque, monsieur, eh-bien il est sacrément vide votre compte en banque. (énervé)
- Mais je ne vous ai pas même dit mon nom, comment se fait-il que vous ..
- Il n'y a qu'un Juif pour prononcer exact et être si cuistre, et tous les comptes en banque des Juifs sont vides. (sentencieux.)
-Un Juif ? Mais je ne suis pas Juif, monsieur. Et puis je ne peux pas être à découvert, j'ai reçu la semaine dernière même une forte rentrée d'argent.
- Inutile de nier. Cela se voit comme le nez au milieu de la figure. C'est le cas de le dire. (rire)
- Mais je ne vous permets pas ! Mais que me chantez-vous de toutes façons ? Je suis venu ici pour parler de mon compte, pas de mon nez prétendument juif.
- Ca revient au même, ça revient au même. Ils viennent ici plein d'entrain en sifflotant, ils en repartent la gorge sifflante et le teint maladif, si vous voyez ce que je veux dire.
- ... Qui ça ils ?
- Ben vous.
- Nous qui ? Les clients ?
- Non, les Juifs.
- Mais vos Juifs, ils sont aussi vos clients tout de même ?
- Non, puisqu'ils sont Juifs.
- Ah ! Parce qu'on ne peut pas être Juif et client à la fois ?
- Evidemment que non. Comment serait-ce possible ? On est Juif et c'est marre.
- ... Admettons. N'empêche que je ne suis pas Juif, puisque j'ai un compte en banque chez vous.
- (petit silence. Y paraît impressionné) Pas mal J'avoue que vous avez du répondant, monsieur.
-Oui, ma mère me l'a toujours dit.
- Votre mère ?
- Oui, ma mère. L'épouse de mon père. Ma maman, quoi.
-Merci, je ne suis pas idiot.
- Je n'ai pas dit cela, vous sembliez ne pas comprendre, mettez vous à ma place.
- Non merci, mais j'avais parfaitement entendu votre proposition. Si je vous ai paru quelque peu médusé et ahuri, c'est que j'ai été choqué par votre ignorance, monsieur.
- Plaît-il ?
- Je ne vois pas bien le rapport avec la pluie, ne cherchez pas à vous défiler. Il est absurde de votre part de laisser entendre que vous avez eu une mère, puisque vous êtes Juif.
-Tiens donc, dois-je comprendre que je suis né dans les choux, alors ?
-Dans les sous, oui. Vieil harpagon, bien que vous autres ne fussiez pas humains, vous avez férocement developpé l'un des défauts de l'homme : L'avarice ! Salaud de profiteur. Ca vous plaît d'exploiter les pauvres ?
-Mais ! Vous êtes gonflé, vous. Déjà, il ne pleut pas , et ensuite, c'est vous le banquier. Et puis je croyais que mon compte était à sec. Et enfin, quoi, je ne suis pas Juif !
- Ils disent tout cela. Enfin. Calmons nous.
-Oui.
-Nous sommes des êtres civilisés après tout.
-Il est vrai.
-Enfin vous moins que moi.
- (petit temps) Non sens !
- Ahaaaa (Y exulte) vous avez hésité. Vous voyez, je vous ai convaincu.
- Du tout !
- Mais si !
-Mais non !
-Mais si ! Vous êtes Juif.
-Oh, je veux bien être Juif si ça peut vous amuser. Maintenant, parlons de mes affaires.
- C'est entendu. ( sourire radieux, Y tape frénétiquement sur le clavier de son Mac Intosh.)
-Alors, où en suis-je ?
-Eh-bien, il faut laisser vos affaires dans la salle à côté, et monter au 1er étage.
-Pardon ?
-Oui. N'est ce pas ce que vous souhaitiez entendre ?
-Non, je ...
-(voix robotique de "Sam", le Mac Intosh de Y) Juif.
-Mais non du tout je...
(horloge) Juif !
-Oh et puis merde à la fin ! D'accord, je suis Juif,voilà, content ?
-(profond silence. Voix mesurée de Y.) 1er étage, monsieur.
-Merci.
- Ce fut un plaisir, Monsieur. N'oubliez pas de bien ranger vos chaussures à l'endroit indiqué.
- Je n'oublierai pas.
-Au revoir monsieur.
-Au revoir. (temps) Ciel, j'allais oublier. Et mon compte ?
- Il sera réglé d'ici 20 à 45 minutes, monsieur, ne vous inquiétez pas.
-Ah, très bien ... Merci encore.
-De rien, monsieur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Théâtre, bribes de scène
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cercle littéraire de l'Encre noire :: Vos Créations :: Texte en prose-
Sauter vers: